Lettre d'information

Montrer l'exemple est plus efficace que parler !

« Qu’est-ce qui est important pour moi…
…dans ma vie familiale ? »
…dans mes relations aux autres ? »
…dans l’éducation de mes enfants ? »

Trois questions à...

Sociopédagogue HFS/HETS, séminaire d’éducation musicale de Metzenthin, coach parental IEF et responsable de cours ParentsPlus ® certifiée

L’éducation au quotidien : les enfants se repèrent en fonction de nos actes.

Je ne suis pas près d’oublier ma frayeur quand j’ai fait un geste de la main enthousiaste à ma fille de 3 ans installée sur la balançoire et, qu’enthousiaste elle aussi, elle m’a fait signe à son tour – et boum … est tombée en arrière !

Montrer l'exemple est plus efficace que parler !

« Qu’est-ce qui est important pour moi…
…dans ma vie familiale ? »
…dans mes relations aux autres ? »
…dans l’éducation de mes enfants ? »

Ce qui est important pour moi est lié aux valeurs qui comptent pour moi. Les valeurs peuvent être réparties en plusieurs catégories : il y a des valeurs éthiques (par ex. la sincérité, le respect, la fidélité), des valeurs religieuses (par ex. l’amour du prochain), des valeurs politiques (par ex. la tolérance, la justice sociale, l’autodétermination) ou des valeurs matérielles (par ex. posséder une maison ou une auto).
Nos valeurs sont marquées par notre histoire personnelle : nous, les parents, avons été élevés nous aussi. Consciemment ou inconsciemment, nous avons porté un jugement sur nos propres parents, nous avons jugé s’ils s’étaient bien acquittés ou non de leurs tâches éducatives. En réfléchissant à notre propre éducation, nous pouvons nous demander : parmi les valeurs que j’ai reçues de mes parents, lesquelles est-ce que j’aimerais transmettre moi aussi ? Et lesquelles en aucun cas ?

Cependant, nous ne sommes pas marqués seulement par les valeurs de nos parents. Les valeurs de la communauté ou de la société où nous vivons, dans son ensemble, nous influencent. Il y a quelques décennies, des valeurs comme la retenue, la docilité ou l’ordre comptaient dans la société et étaient donc importantes aussi dans l’éducation. Aujourd’hui en revanche, des valeurs comme l’authenticité, l’assurance et le caractère personnel sont plus demandées dans la société et sont devenues de ce fait des buts importants de l’éducation.

Il y a également des valeurs qui sont jugées importantes presque partout dans le monde en ce qui concerne l’attitude à adopter envers les enfants. Ces dernières sont inscrites dans la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant. La Suisse a signé elle aussi cette convention. Nous ferions donc bien de la connaître, en tant que parents, et de la respecter. Une brochure (allemand) parue récemment explique les droits de l’enfant de manière simple.
Rappel : le 20 novembre, c’est la Journée des droits de l‘enfant.

Quelle que soit l’origine des valeurs : toutes devraient « d’une certaine manière, arriver jusqu’aux enfants ». Elles sont si importantes pour nous que nous souhaitons que les enfants les assimilent. C’est pourquoi nous sommes prêts à réfléchir à la manière dont cela pourrait réussir.

Les 8 piliers qui indiquent de quelle manière les valeurs peuvent être transmises

Dans son livre « Kinder brauchen Werte », le pédopsychiatre Robert Coles explique comment les valeurs peuvent être transmises avec succès.

  1. Le facteur sans doute le plus important est l’exemple authentique. Authentique signifie dans ce cas que les mots et la façon d’agir concordent. Voir à ce sujet l’article « L’éducation au quotidien ».
Indépendamment de cela, il est profitable à nos enfants ...
  1. qu’ils se sentent aimés et respectés.
  2. qu’ils découvrent les effets de leurs agissements (les conséquences) dès qu’ils ont dépassé les limites. Il est important de faire la différence entre « conséquences » et « punitions ». Les conséquences peuvent – comme les punitions – éveiller des sentiments désagréables chez l’enfant. Mais – contrairement aux punitions – les conséquences ont toujours un lien logique avec le dépassement de certaines limites. Exemple : l’enfant a vidé l’armoire et dispersé son contenu dans toute la pièce. Conséquence : l’enfant doit ranger à nouveau les choses dans l‘armoire (selon l’âge, avec l’aide des parents). Punition : l’enfant est privé de dessert au souper.
  3. que les parents aient une position claire. Car les parents qui manquent d’assurance déstabilisent leurs enfants. Exemple de position claire : chez nous, nous restons assis à table jusqu’à ce que tous aient fini de manger – ceci est également valable pour la personne en visite.
  4. que nous, parents, reconnaissions nos erreurs. Nous sommes ainsi crédibles pour nos enfants. Personne n’est parfait et nous devons l‘admettre.
  5. que nous avancions de bons arguments. Nos enfants ne sont pas bêtes et il est judicieux d’avoir des raisons compréhensibles pour expliquer pourquoi certaines choses sont importantes pour nous. Exemple : nous restons à table car nous pensons que tous font partie de la tablée et que personne ne doit rester assis tout seul.
  6. que nous, parents, puissions confier à nos enfants des tâches adaptées à leur âge. Les enfants peuvent ainsi apprendre à prendre des responsabilités.
  7. que les parents défendent ensemble les valeurs. C’est une forme de lien, cela pousse les enfants à agir et montre par exemple aux enfants : pour mes parents, la protection de l’environnement est si importante qu’ils trient les déchets.

Je nous souhaite à tous d’avoir le courage, à l’aide de ces 8 piliers, de défendre ce qui est important pour nous. Pour nos enfants et pour nous.



A propos de la devise

La devise « Montrer l'exemple est plus efficace que parler !  » est l’une des 12 devises qui structurent le cours destiné aux parents « Parents Plus : de zéro à trois ans ». Le cours « de zéro à trois ans » s’adresse aux parents de bébés et d’enfants en bas âge et aborde des thèmes spécifiques de cette période de la vie, par ex. l’attachement, la structure de la journée & les jeux, la motricité & le développement du langage, le passage d’une relation de couple à une famille, les conflits entre frères et sœurs et la phase d’opposition.

Les devises du cours pour les parents résument des principes importants de l’éducation et servent aux parents de points de repère dans l’éducation au quotidien. Le cours destiné aux parents véhicule le modèle d’une « éducation positive »  : parallèlement à une attitude bienveillante, chaleureuse et attentive à l’égard des enfants, la transmission de règles, de valeurs et de normes claires occupe une place prioritaire.